Inondations en Inde

Des familles d’Odisha ont été gravement touchées par les inondations de 2020. En savoir plus et voir comment nous avons aidé.

Que s'est-il passé ?


La plupart des États indiens ont connu des pluies de mousson torrentielles et de graves inondations soudaines entre juin et octobre 2020.

Plus de 17 millions de personnes ont été touchées dans le pays. Les États d’Assam, de Bihar et d’Odisha ont été les plus durement touchés.

La catastrophe a touché des familles vulnérables qui étaient déjà dans une situation difficile. Elles se remettaient encore des effets mortels du super cyclone Amphan et tentaient de se protéger contre le risque de coronavirus.

Dans l’État d’Odisha, des inondations soudaines ont causé des destructions massives de maisons, de bâtiments et de moyens de subsistance.

Des milliers de familles avaient besoin d’abris, notamment de bâches et d’autres articles ménagers. Aucune autre agence n’a apporté son aide dans la région.

Le coronavirus en Inde


En Inde, le nombre de cas de coronavirus augmente rapidement chaque jour. Les restrictions de mouvement ont rendu la tâche difficile aux services d’urgence et aux secours en cas de catastrophe, et les mesures de distanciation sociale ont rendu les évacuations de masse difficiles.

Mais le coronavirus ne fait qu’ajouter aux problèmes existants auxquels les familles vulnérables sont confrontées à Odisha.

Les gens ont du mal à joindre les deux bouts, la pauvreté chronique étant déjà très répandue. Les agriculteurs qui ont perdu leurs moyens de subsistance à cause des inondations ne peuvent pas chercher du travail dans les zones urbaines à cause de la pandémie.

Les familles sont également souvent confrontées aux conséquences de conditions météorologiques extrêmes, telles que de graves inondations et des saisons de mousson extrêmes.

La pandémie de coronavirus, la pauvreté et les conditions météorologiques extrêmes empêchent les communautés de se remettre des inondations soudaines. Notre abri d’urgence est plus nécessaire que jamais.


Ratan Mridha et sa femme vivent dans le village de Taldi, où nous avons soutenu les familles après le cyclone Amphan en 2020. Nous avons notamment fourni un kit d’hygiène de base pour aider à prévenir la propagation du coronavirus.

Qu'avons-nous fait ?



Un membre du personnel d’Habitat for Humanity mène des consultations communautaires avant les distributions.

Nous avons travaillé avec notre partenaire Habitat for Humanity India pour soutenir les communautés dans deux districts d’Odisha.

Après avoir parlé avec les communautés touchées, nous avons découvert que malgré le temps écoulé depuis les inondations, les gens n’avaient pas reçu de soutien.

La plupart des gens n’avaient pas pu se remettre sur pied, car ils n’avaient pas les moyens d’acheter des matériaux pour réparer leurs maisons.

Nous avons aidé les familles avec des kits d’abris comprenant des bâches, des cordes et des kits d’outils, des kits d’hygiène comprenant du savon, un seau et des masques de protection, ainsi que d’autres articles ménagers essentiels.

Les distributions sont maintenant terminées.

Notre réponse au cyclone Amphan

Amphan a dévasté les régions côtières du Bangladesh et de l’Inde en mai 2020. Il s’agissait du cyclone tropical le plus puissant à frapper le delta du Gange depuis 1999.

Avec notre partenaire Habitat for Humanity India, nous avons soutenu des familles comme celle de Nirapada Sardar (photo) dans les Sundarbans.

En savoir plus


Coronavirus: Ajouter une crise à la crise

Pour les réfugiés et les familles déplacées, le COVID-19 est une menace mortelle supplémentaire

La crise en Ukraine

La Russie a lancé une opération militaire en Ukraine. En savoir plus sur la crise, qui est impliqué, et obtenir des faits clés.

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.