OÙ NOUS TRAVAILLONS

Retrouvez les dernières mises à jour du terrain et découvrez où nous soutenons les communautés du monde entier au lendemain de catastrophes naturelles et de conflits.

SYRIE - CONFLIT EN COURS


Avec l'arrivée du COVID-19 en Syrie, le besoin d'aide humanitaire est plus grand que jamais pour les familles qui vivent déjà dans des conditions inhumaines

Depuis décembre, plus de 900 000 personnes ont fui les violences dans la province d’Idlib. Les frappes aériennes et les attaques au sol les ont chassés vers des zones de sécurité de plus en plus réduites. Même les hôpitaux et les camps de déplacés ont été touchés.

Avec notre partenaire ReliefAid, nous fournissons aux familles des bâches et des cordes pour renforcer leurs tentes, aidant ainsi les gens à garder leurs distances les uns par rapport aux autres. Les matelas, les tapis, les couvertures thermiques et les ustensiles de cuisine peuvent aider les familles à rester au chaud et à préparer les repas – les aidant ainsi à rester en bonne santé.

Nous travaillons également avec l’organisation Bahar pour aider les familles du nord-est avec des tentes et d’autres articles ménagers.

INDE - CYCLONE AMPHAN


À la mi-mai, le cyclone Amphan a traversé les régions côtières du Bangladesh et du nord-est de l'Inde. C'est le plus fort cyclone tropical à avoir frappé le delta du Gange depuis 1999.

Rien qu’en Inde, 1,7 million de maisons ont été détruites. Les familles des États du Bengale occidental et d’Odisha ont été les plus touchées.

Des abris d’urgence seront probablement nécessaires pendant de nombreux mois, car les gens luttent pour retrouver leurs moyens de subsistance perdus et trouver des sources de nourriture fiables.

Et comme les cas de coronavirus en Inde continuent d’augmenter, il n’a jamais été aussi vital pour les familles d’avoir un espace pour s’isoler et éviter de partager des objets comme des ustensiles de cuisine.

En savoir plus

Nous envisageons de nous associer à Habitat pour l’humanité Inde, afin de soutenir 1 400 familles dans les îles Sundarban, l’une des régions les plus touchées par Amphan.

Nous cherchons à donner la priorité aux familles vulnérables qui ont le plus besoin d’aide.

L’aide prévue comprend des kits d’abris pour permettre aux familles de réparer ou de remplacer les maisons endommagées et détruites.

Nous prévoyons également d’envoyer des couvertures, des matelas, des moustiquaires, des ustensiles de cuisine et des kits d’hygiène avec du savon, des seaux et des masques faciaux.

Ces articles de tous les jours aideront les gens à se protéger contre le coronavirus et à commencer à penser à l’avenir.

PHILIPPINES - TYPHON VONGFONG (AMBO)


Le typhon de catégorie 3 Vongfong (nom local Ambo) a touché terre en mai à Eastern Samar, aux Philippines. Des pluies torrentielles ont causé des dégâts dévastateurs, affectant près d'un demi-million de personnes.

Avec notre partenaire Terres des Hommes (TdH), nous avons apporté une aide essentielle aux familles qui ont vu leurs maisons détruites par le puissant typhon. Les distributions d’aide sont terminées, et nous passons maintenant à la phase de suivi post-distribution (PDM).

Les familles, dont certaines sont hébergées dans des centres d’évacuation ou chez des proches, ont reçu des bâches, des cordes et d’autres articles d’aide ménagère. L’aide d’urgence permettra aux gens de reconstruire leurs maisons et de se protéger contre la menace du coronavirus.

Nous adoptons des mesures d’atténuation des coronavirus pour garantir la sécurité de toutes les personnes participant aux distributions. Ces mesures comprennent l’éloignement physique, le lavage des mains et l’utilisation d’équipements de protection individuelle (EPI).

INFORMEZ-VOUS EN DIRECT

REJOIGNEZ-NOUS CHAQUE MARDI SUR FACEBOOK POUR ASSISTER EN DIRECT À NOTRE COMPTE-RENDU D'OPÉRATIONS

Vanuatu - Cyclone Harold


Le 6 avril, le cyclone Harold a touché terre au Vanuatu en tant que cyclone de catégorie 5, causant des ravages dans les communautés du nord.

Les provinces de Sanma, Malampa, Torba et Penama ont été les plus touchées.

On estime que jusqu’à 90 % des bâtiments et des maisons de Sanma ont été endommagés ou complètement détruits. On estime que 160 000 personnes ont été touchées.

En raison de la pandémie de coronavirus, l’accès au pays est extrêmement difficile en ce moment. Malgré ces difficultés, nous apportons une aide indispensable aux familles les plus vulnérables.

Par l’intermédiaire de notre partenaire CARE Vanuatu, nous fournissons des bâches et des cordes, des lampes solaires et des ustensiles de cuisine.

En savoir plus

INONDATIONS EN TANZANIE


Des pluies torrentielles ont provoqué des inondations soudaines dans les régions du sud-est de la Tanzanie.

Des milliers de familles ont vu leurs maisons gravement endommagées ou complètement emportées par les eaux.

Les gens se sont déplacés vers des camps de réinstallation situés sur des terrains plus élevés et ont un besoin urgent d’abris d’urgence.

Nous allons soutenir les familles en Tanzanie avec des kits d’abris. Ils aideront les gens à construire des maisons solides afin qu’ils puissent commencer à reconstruire leur vie et à se remettre de cette catastrophe.

L’aide aidera également les familles à suivre les directives de distanciation sociale et à se protéger contre le coronavirus si nécessaire.

LE BASSIN DU LAC TCHAD - LA CRISE OUBLIÉE


Depuis 2009, Boko Haram mène une insurrection dans le nord du Nigeria. La violence s'est depuis étendue aux régions voisines du Niger, du Tchad et du Cameroun.

Environ 10,7 millions de personnes dans la région du lac Tchad ont besoin d’une aide d’urgence. On estime que 2,4 millions de personnes ont été déplacées et que l’insécurité perpétuelle continue de provoquer des déplacements.

Au Nigéria, nous avons déjà fourni une aide essentielle à près de 4 500 familles et nous développons actuellement un nouveau projet avec notre partenaire ACTED pour soutenir les familles déplacées à l’intérieur du pays.

Au Cameroun, nous avons soutenu plus de 7 800 familles avec des tentes, des kits d’abris et d’autres articles d’aide essentiels. Les distributions d’aide pour notre projet actuel sont maintenant en cours avec le soutien de notre partenaire IEDA Relief.

En raison du coronavirus, nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires pour assurer la sécurité des communautés touchées et du personnel dans notre travail.

ETHIOPIE – CONFLIT


En Éthiopie, les conflits, les épidémies, le manque de pluie et les inondations ont forcé les gens à quitter leur maison.

L’ONU prévoit qu’au moins 8 millions de personnes auront besoin d’une aide humanitaire en 2020.

Notre dernier projet a soutenu la réponse du pays au coronavirus ainsi que les besoins de déplacement d’abris d’urgence. Les distributions d’aide, y compris de savon, sont maintenant terminées, et des activités de suivi post-distribution sont en cours.

Avec l’aide de notre partenaire, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), nous avons soutenu 3 500 familles au total depuis le mois de mai.

Des mesures d’atténuation des coronavirus ont été mises en place pour les distributions, par exemple en n’autorisant qu’un maximum de 50 personnes par distribution, afin de s’assurer que l’éloignement physique est respecté.

BURKINA FASO – CONFLIT


Le Burkina Faso est l'un des pays d'Afrique où les déplacements de population augmentent le plus rapidement.

Près d’un million de personnes ont été contraintes de fuir leur foyer en raison de la violence extrémiste. Les efforts déployés par les forces gouvernementales et les milices locales pour lutter contre cette violence ont déraciné encore plus de communautés.

L’augmentation de la violence jusqu’en 2019 s’est poursuivie en 2020, et la situation ne s’améliore pas. Certaines des familles forcées de fuir peuvent rester chez des parents ou des amis, mais beaucoup d’autres se trouvent dans des camps surpeuplés ou dans des bâtiments tels que des écoles.

L’insécurité et l’instabilité font qu’il est difficile pour les travailleurs humanitaires d’atteindre certaines des personnes dans le besoin, et le coronavirus aggrave encore la situation.

Malgré les nombreux défis auxquels sont confrontées les organisations humanitaires, notamment les restrictions de voyage, nous travaillons avec notre nouveau partenaire Help pour soutenir les communautés vulnérables.

Malheureusement, notre projet initial a été reporté au mois d’août. Cependant, notre aide étant déjà présente dans le pays, nous avons convenu avec notre partenaire de la réorienter vers une autre région, la région Centre Nord, qui en a grandement besoin.

Les fortes pluies dans la région Centre-Nord ont déclenché des inondations qui ont dévasté plusieurs camps de personnes déplacées à l’intérieur du pays (PDI). Les vents violents ont également causé des dommages aux abris existants.

Les distributions et les activités de suivi post-distribution sont maintenant terminées. Nous avons aidé les familles avec des bâches, des ustensiles de cuisine, des porteurs d’eau, des matelas, des couvertures thermiques, des moustiquaires et des lampes solaires.

l'histoire de Diane et Yokimi

FIDJI

l'histoire de Diane et Yokimi

Opérations ShelterBox

MALAWI

l'histoire d'Enoch et Mary

PHILIPPINES

l'histoire de Mercedes et Valentin